<img alt="" src="https://secure.leadforensics.com/217188.png" style="display:none;">

5 méthodes de gestion de projet efficaces

  • 11 min
    11 min

Corentin Jacquemin, Directeur Marketing chez DigitaWeb

La gestion de projet regroupe l’ensemble des outils, techniques et méthodes permettant aux entreprises de conduire et de coordonner les différentes tâches d’un projet dans le but d’atteindre un objectif précis. La gestion du projet est confiée au chef de projet qui lead ses équipes tout au long du cycle de vie du projet. 

Dans un contexte aussi évolutif que le nôtre (réglementation, digitalisation, évolution des habitudes d’achat etc.), elle est devenue incontournable pour toutes les entreprises. Mais qu’en est-il dans les faits ? 

 

Voici deux chiffres tirés des rapports annuels Pulse of the Profession® du PMI (Project Management Institute) : 

  • En 2021, les investissements gaspillés résultant de projets peu performants étaient de l’ordre de 9,4%,
  • Les entreprises qui se réfèrent à des méthodes de gestion de projet éprouvées perdent 28 fois moins d’argent que les autres. 

 

Quelles sont les 5 méthodes de gestion de projet les plus populaires et les plus efficaces ?

 

1. La méthode Waterfall

 

Qu’est-ce que la méthode Waterfall ?

 

La méthode Waterfall, ou modèle en cascade, peut se définir comme un modèle de gestion de projet séquentiel permettant de représenter les développements à travers des phases successives. Contrairement aux modèles itératifs, chaque phase n’est réalisée qu’une seule et unique fois.  De ce fait, chaque étape est consacrée à une ou plusieurs tâches spécifiques et dépend des résultats de l’étape précédente. Il n‘est pas possible de faire machine arrière une fois le contrôle qualité réalisé à la fin d’une étape. Le modèle en cascade est principalement utilisé dans le développement de logiciels.

 

La méthode Waterfall consiste donc à définir les différentes étapes du projet et à les planifier d’entrée de jeu. Cette méthode de gestion de projet demande un gros investissement au début, notamment au cours de la collecte des exigences et de l'élaboration du plan de gestion du projet.

L’objectif est de rendre la gestion du projet fluide jusqu’à sa toute fin. 

 

Les 6 étapes de la méthode Waterfall  

 

La méthode Waterfall implique une succession de six phases à suivre dans un ordre linéaire précis et strict. Chaque étape dépend de la précédente : 

 

  1. Exigences : il s’agit de la phase d’identification de l’ensemble des besoins et des exigences. Les identifier au démarrage permet ensuite de planifier les phases suivantes sans impliquer davantage le client jusqu’à la validation du projet. 
  2. Analyse : au cours de l’analyse et de la spécification des besoins, l’équipe réalise :
    1. une étude de faisabilité comprenant un cahier des charges, un plan de projet, la budgétisation du projet et le devis,
    2. une définition des besoins qui consiste en une analyse réelle décrivant les divers problèmes et la définition d’un concept cible qui permettra d’y répondre. 
  3. Conception : il s’agit de la phase de planification des étapes. Elle est essentielle puisque chaque étape dépend de l’étape précédente. 
  4. Implémentation : l’équipe projet entre dans la phase de réalisation du produit en suivant précisément les spécifications du client recueillies à l’étape 1.
  5. Test : le produit ou système est testé afin de s'assurer qu'il corresponde aux exigences du client. L’équipe apporte toutes les solutions nécessaires en cas de problème, jusqu’à validation finale du client. 
  6. Exploitation : le produit est terminé, le projet peut être livré et une maintenance est organisée, le cas échéant.

 

New call-to-action

2. La méthode Agile

 

Qu’est-ce que la méthode Agile ? 

 

A la différence de la méthode Waterfall, la méthode Agile est un processus itératif par excellence. Il s’agit d’un framework (cadre de gestion de projet) divisant les projets en phases dynamiques appelées « sprints ». 

 

La méthode Agile :

  • Constitue une approche collaborative : les tâches sont définies de manière à permettre un travail simultané et progressif des équipes ;
  • Permet d'ajuster en permanence le projet au besoin : grâce à la réalisation de tests fréquents ;
  • Est un processus évolutif : la méthode agile autorise les évolutions rapides du projet selon les changements des demandes clients. Des points réguliers avec le client sont ainsi organisés afin de valider ensemble la progression du projet. 

 

Les 4 valeurs de la méthode Agile

 

Les quatre valeurs de l’agilité telles qu'indiquées dans le Manifeste Agile sont les fondements de la méthodologie Agile. Priorité est ainsi donnée :

  1. Aux individus et leurs interactions plutôt qu'aux processus et aux outils ;
  2. À un logiciel fonctionnel plutôt qu’à une documentation exhaustive ;
  3. À la collaboration avec les clients plutôt qu'à la négociation contractuelle ;
  4. À l’adaptation au changement plutôt qu'à l'exécution d’un plan.

 

Cette méthode est adaptée aux projets nécessitant une plus grande flexibilité en raison de la contribution des parties prenantes. Ce cadre de gestion permet de modifier la stratégie sans retarder et/ou faire échouer le projet pour autant. 

La méthode agile se décline en différentes méthodes telles que la méthode Scrum et Kanban.

3.  La méthode Scrum

 

Qu’est-ce que la méthode Scrum ? 

 

Pour être plus juste, nous devrions parler de la “méthode Agile Scrum”. En effet, Scrum est une des méthodes de gestion de projet agile. Sa particularité est de permettre une “mise à l’échelle”, c’est-à-dire le déploiement de l’agilité à l’échelle dans l’entreprise. 

Scrum signifie “mêlée” car les équipes agiles organisent de nombreux points pour évaluer l’avancement du projet, qualifier les éventuels problèmes et réorienter les développements si nécessaire. Cette approche dynamique dépend grandement de la collaboration des parties prenantes. 

 

La méthode Scrum a pour objectif de simplifier un projet complexe en :

  • Le divisant en plusieurs phases itératives appelées "sprints" : courtes périodes de temps pendant lesquelles les équipes travaillent sur des objectifs spécifiques ;
  • Testant et analysant le produit après chaque sprint : les résultats de ces tests réalisés par les parties prenantes définissent le déroulement des étapes suivantes du projet. 

 

Les 3 principes fondamentaux de Scrum

 

La méthode Scrum s’articule autour de 3 principes piliers : 

  1. La transparence : tous les membres de l’équipe doivent avoir accès à une information égale concernant le produit à développer ;
  2. L’inspection : des évaluations régulières sont réalisées afin d’ajuster promptement le projet si nécessaire ;
  3. L’adaptation : si les évaluations montrent des écarts entre la cible et les résultats mesurés, des actions doivent être entreprises pour supprimer ces écarts. 

 

La méthode Scrum définit trois rôles principaux : le Scrum master (garant de l’application de la méthode agile), le Product Owner (relai entre l’équipe client et l’équipe de développement) et l’équipe de développement. 

Cette méthode est couramment utilisée dans le développement de solutions logicielles mais peut également s'appliquer à des projets cycliques tel que le déploiement de campagnes Marketing.

4. La méthode Kanban

 

Qu’est-ce que la méthode Kanban ?

 

Comme la méthode Scrum, la méthode Kanban fait partie des méthodes de gestion de projet agiles. Cette méthode a été créée par l’ingénieur Taiichi Ōno pour Toyota. D’abord mise en œuvre dans l’industrie, la méthode Kanban a ensuite été adaptée au développement de logiciels informatiques avant d’être popularisée dans tous les secteurs, notamment le Marketing. Il s’agit d’une méthode de management visuel permettant de visualiser le processus de traitement d’une tâche. 

 

En japonais, “Kanban” signifie panneau ou étiquette. La méthode Kanban constitue une approche simple d'amélioration des processus au moyen d’un tableau visuel permettant aux équipes de visualiser les objectifs et les flux de travail. Le tableau Kanban comporte en principe trois colonnes principales : 

  • A faire : il s’agit des tâches à réaliser.
  • En cours : tâches en cours de réalisation
  • Terminé : tâches terminées et validées. 

 

Vous pouvez ajouter d'autres colonnes en fonction des besoins du projet comme “en attente de validation” ou “à tester”, par exemple. Les tâches sont représentées par des cartes, des étiquettes ou encore des post-it à déplacer d’une colonne à l’autre selon l’état de la tâche et à mesure de sa réalisation.

Certains outils de gestion de projet s'inspirent de la méthode Kanban, c’est notamment le cas de Trello.  

 

Les 4 principes de la méthode Kanban

 

La méthode Kanban s’articule autour de 4 principes fondamentaux : 

 

  1. Commencer par ce que vous êtes en train de faire : la méthode peut être introduite progressivement dans votre organisation ;
  2. Accepter d’appliquer des changements progressifs : pas de changements brutaux ;
  3. Respecter les procédés, les rôles et les responsabilités en cours ;
  4. Encourager les actes de leadership à tous les niveaux : ceci permet de développer une culture de l’amélioration continue au sein de l’entreprise.

 

Il s’agit d’une méthode simple et efficace pour organiser vos tâches dans les projets collaboratifs faisant intervenir de nombreuses personnes. De cette manière, chaque intervenant peut suivre non seulement l'avancement de ses propres tâches mais du projet en général.

La méthode Kanban est inspirée de l’approche Lean. 

 

5. La méthode Lean 

 

Qu’est-ce que la méthode Lean ? 

 

La méthode Lean regroupe l’ensemble des principales méthodes d’amélioration continue de la performance pouvant s’appliquer à tous les processus (production, traitement d’une information, projet web, campagne marketing  etc.). 

Cette méthode de gestion de projet consiste à rendre un processus le plus simple possible, de l’épurer de manière à ne conserver que les phases représentant de la valeur ajoutée pour le client. 

 

Les principaux objectifs du Lean sont les suivants :

  • Recherche de la performance et de l'efficacité à long terme : mise en place de processus stables, standardisés et automatisés afin d'être le plus efficace possible ;
  • Optimisation des projets: Suppression de tout ce qui pourrait être inutile pour le client afin de se concentrer sur les éléments principaux de son projet ;
  • Réalisation d’économie de ressources et de budget  grâce à la standardisation des processus. 

Les 14 principes du Lean

 

L’approche Lean repose sur 14 principes applicables à tout type de projet et à toutes les déclinaisons de la méthode (Lean Office, Lean engineering, Lean Manufacturing etc.). Ils peuvent être répartis en 4 catégories : 

Philosophie Long terme

Les bons processus pour les bons résultats

Le développement des personnes pour apporter de la valeur à l‘organisation

Utiliser la résolution de problème comme moteur d’apprentissage

1- Penser sur le long terme au détriment d’objectifs financiers à court terme.

2- Fluidité : organisation des processus de façon à détecter les problèmes  

9- Cultiver les leaders qui vivent la philosophie lean 

12- Se rendre sur le terrain

 

3- Flux tirés : afin d’éviter la surproduction 

10- Faire monter en compétences les personnes de qualité

13- Prendre les décisions collectivement 

 

4-Production constante et lissée (Heijunka)

11- Respecter et motiver les partenaires

14- Appliquer le Kaizen, l'amélioration continue

 

5- Automatisation avec une touche d’humain : les équipes doivent se tenir prête à résoudre tout problème  

   
 

6- Standardisation des tâches

   
 

7-Contrôle visuel pour repérer tout problème

   
 

8- N’utiliser que des méthodes et outils fiables et éprouvés

   

 

 

 

how-to-reach-escape-velocity

 

Les ressources et les outils dont disposent un chef de projet évoluent sans cesse. Nous vous avons présenté individuellement et séparément 5 des méthodes de gestion de projet les plus populaires et éprouvées. Cependant, il est très probable  que vous soyez amenés, en pratique, à combiner différentes méthodes. 

En conclusion, ces approches théoriques et ces méthodologies doivent être considérées comme des ressources sur lesquelles les équipes projet peuvent s’appuyer pour conduire les projets. 

 

  • Besoin d’un accompagnement pour améliorer la gestion de vos projets Marketing ? Et si nous vous aidions ?

 

Recevez votre newsletter personnalisée

La newsletter
VISION

illu-abo-1

Recevez les éclairages de notre Leader team et gardez un temps d'avance sur vos concurrents.

S’abonner
La newsletter
STRATÉGIE

illu-abo-2

Nos articles incontournables sur la stratégie et l'exécution. Affinez vos campagnes et atteignez vos objectifs.

S’abonner
La newsletter
TIPS

illu-abo-3

Des conseils pratiques, tutoriels et outils pour mieux réaliser vos campagnes marketing.

S’abonner