Comment (enfin) booster le taux de transformation de vos emails ?

< Retourner au blog

Comment (enfin) booster le taux de transformation de vos emails ?

Parmi les canaux de communication existants, l’email reste celui qui offre le meilleur taux de conversion. Selon McKinsey, le retour sur investissement des campagnes mailing est 3x plus élevé que celui sur les réseaux sociaux.

De quoi donner envie d’associer rapidement les campagnes mailing à sa stratégie marketing globale pour générer des leads !

Attention tout de même, pour faire partie des bons élèves et se féliciter d’une campagne emailing réussie, encore faut-il l’inscrire dans une réflexion marketing stratégique et savoir la segmenter efficacement. Découvrez dans cet article les best practices emailing  qui boosteront à coup sûr, votre taux de transformation.

Comment augmenter le taux d’ouverture de vos emails ?


Vos emails sont-ils ouverts ?


Commençons par le commencement : avant de savoir si le contenu de votre email permet de convertir efficacement, il faut d’abord se pencher sur un facteur indispensable à votre analyse : son taux d’ouverture.

Calculez votre taux d’ouverture


L’un des indicateurs clés de performance à considérer lorsque vous lancez votre campagne emailing sera le taux d’ouverture. Il s’agit ni plus ni moins de la proportion d’emails réellement ouverts parmi l’ensemble des emails envoyés à vos contacts.

Ce taux sera un facteur déterminant quand viendra le moment d’analyser les retombées de vos campagnes mailing : si votre taux d’ouverture n’est pas bon, cela signifie que vous n’êtes pas parvenu à donner envie à vos contacts d’ouvrir votre mail.


Bien que cela varie par secteur et industrie, en moyenne un bon taux d’ouverture en b2b dépasse les 20%. 

livre-blanc-inbound-marketing

Ne négligez pas l’objet de votre email


On notera que le temps consacré à la réflexion autour de l’objet de l’email est souvent négligé. Et pourtant, vous aurez beau rédiger un email pertinent, si vos contacts ne l’ouvrent pas ils n’en sauront rien.

Si vous voulez donner une chance à votre email d’être ouvert, consacrez du temps à ce premier élément qui sera déterminant pour son futur proche : l’ouverture ou la corbeille de la messagerie.

Pour que votre campagne mailing performe, placez donc l’objet de votre email au coeur de votre réflexion stratégique : cherchez à susciter la curiosité et l’envie, avec une ligne percutante.

La recherche de la bonne accroche mailing prend également tout son sens lorsqu’on prend conscience de la multitude d’autres entreprises existantes qui tentent également d’envoyer un message. Parmi la quantité d’emails reçus et, face à une durée d’attention très limitée, se démarquer devient une véritable nécessité pour parvenir à être l’email qu’on veut ouvrir. 

Evitez les spam words


Gratuit, miracle, offert, urgent, argent,....

Certains mots utilisés dans l’objet de votre email risquent de le conduire directement dans les courriers indésirables de vos destinataires, sans même qu’il l’ait aperçu.

Les spams words représentent des mots trackés par les messageries visant à déterminer si l’email reçu est à considérer comme un spam ou non.

Bien qu’il n’existe pas de liste officielle de mots à éviter dans vos emails et leurs objets, restez en alerte sur certains termes utilisés qui pourraient nuire à votre réputation d’expéditeur et donc à votre taux de délivrabilité. Nous vous conseillons d’adresser un objet avec un message qui apporte une véritable valeur à votre client, centré sur ses besoins et non seulement sur l’offre de votre entreprise.


N’oubliez pas que l’heure d’envoi joue sur le taux d’ouverture


L’heure et le jour à laquel vous allez envoyer votre email sera déterminante sur son taux d’ouverture. 

Bien qu’il n’y ait pas d’heure miracle, l’envoi en milieu de semaine génère un plus grand taux d’ouverture.

Notez que cela reste une tendance, et que chaque entreprise dispose d’une cible particulière qui aura des préférences de consultations d’email qui lui seront propres. Si vous désirez connaître les meilleures journées et plages horaires où vos destinataires seront le plus disposés à lire votre email, la meilleure solution est de tester.

 

N’ayez plus peur de personnaliser


“Mr Truc, nous avons sélectionné pour vous”, “Mme Michel vous êtes invité à notre webinar”

Selon Mailchimp, les objets d’emails s’adressant spécialement à un individu, par l’utilisation du nom/prénom, a un effet positif sur le taux d’ouverture.

Si votre email est perçu comme envoyé en masse, il aura tendance à moins susciter l’intérêt des prospects de votre liste de diffusion. L’un des leviers d’optimisation de votre taux d’ouverture, et in fine, de votre taux de transformation repose sur la personnalisation de l’objet de votre mail et son message.

En donnant à votre destinataire l’impression que ce mail n’est adressé qu’à lui, vous le rendez unique et saurez attirer son attention. Tous les logiciels de mailing et de marketing automation récents permettent d’utiliser des variables dans les emails, tout dépend ensuite des champs dont vous disposez dans votre base de contacts.


Un mail personnalisé améliore les taux de clic de 14% et le taux de transformation de 10%. Aberdeen


C’est pourquoi, lorsque vous définissez votre objet, n’hésitez pas à le personnaliser !

2) Offrez à vos emails, le taux de conversion qu’ils méritent

 

Le taux de clic : Mesurez l’engagement de votre base de contacts


C’est en calculant votre taux de clic que vous pourrez savoir si votre email peut pousser vos cibles à l’action. Il s’agit du pourcentage de clics effectués sur les différents liens dans vos emailings.

Le taux de clic vous permettra d’évaluer l’intérêt de vos emails pour votre base de contacts. En analysant les emails les plus cliqués, et liens les plus performants au sein de ces emails, vous pourrez en déduire les sujets qui suscitent le meilleur engagement.

Pour maximiser vos chances d’engager votre liste de diffusion et la convertir ensuite, n’hésitez pas à rajouter des liens annexes (réseaux sociaux, liens vers votre site etc).

 

Le nécessaire calcul du taux de conversion de vos campagnes mailing


L’un des plus gros défis des marketeurs réside dans l’amélioration continue du taux de conversion de ses diverses stratégies email marketing.

Pour les campagnes mailing, il s’agit du pourcentage de contacts qui ont effectués l’action désirée parmi l’ensemble des emails envoyés à vos destinataires.

Télécharger un livre blanc, remplir un formulaire, effectuer une demande de rendez-vous, sont autant de conversions possibles qu’il vous faudra déterminer stratégiquement pour gagner en conversion.

En moyenne, un taux de conversion satisfaisant avoisine les 3%
 

Offrez un message clair avec une vraie valeur ajoutée


Les principaux défauts d’un email qui ne converti pas suffisamment résident dans le message lui-même. Ce dernier étant soit trop large, soit peu clair ou encore n’offre aucun avantage visible pour celui qui est entrain de le lire.

Pire, la proposition de valeur ou l’offre est noyée dans un flux d’informations rendant son avantage méconnaissable.

Booster son taux de transformation, c’est être en mesure de répondre à un objectif explicitement défini au préalable accompagné d’une offre unique et profitable à votre destinataire.

Pour que votre offre soit clairement identifiable, il est préférable de positionner un CTA visible en début de mail puis le renouveler à la fin.



Soignez la forme de l’email pour accroître la visibilité de votre offre


Parce que votre destinataire n’accordera qu’un bref instant à la lecture du mail que vous venez de lui envoyer, s’il n’est ni agréable à lire ni intelligible, votre cible aura vite fait de passer à autre chose.

En plus de travailler sur une offre à forte valeur ajoutée, la manière dont vous la présenterez aura autant d’importance aux yeux du lecteur.

Attention cependant à ne pas surcharger vos emails d’images lourdes qui nuiraient à la délivrabilité, provoqueraient un fort taux de rebond, et imposeraient à vos lecteurs un chargement trop long.

Pour que le message de  votre email soit le plus visible possible, nous vous conseillons d’utiliser des bullets points :

  • C’est plus simple à lire

  • La valeur ajoutée ressortira du message

  • Les bullets points interpellent le lecteur qui lit généralement en diagonale


Pensez responsive


Selon Campaign Monitor, 53% des emails sont à présent ouverts et lus sur mobiles.

Personne dans l’histoire, n’a eu la patience de lire un email présentant des images qui ne s’affichent pas ou un message tronqué.

Si vous désirez augmenter votre taux de conversion, pensez à rendre votre message adapté à tous les divers appareils que vos prospects utilisent : tablettes, smartphone, ordinateurs. Le travail sur le responsive design devra être également placé dans le top des priorités d’une campagne mailling réussie.


Envoyez le bon message à la bonne personne


Cela peut paraître évident, et pourtant, tout marketer a parfois tendance à perdre de vue un objectif simple lorsqu’on lance une campagne d’emailing : l’adresser aux destinataires qualifiés.

Pour que votre email soit perçu comme bénéfique pour votre lecteur, concentrez vos efforts sur un contenu répondant à un besoin clairement identifié correspondant à la cible qui le reçoit.

En faisant correspondre l’offre au bon destinataire ainsi qu’à la bonne maturité dans son parcours d’achat vous maximisez vos chances d’obtenir un taux de transformation satisfaisant. À l’inverse, une mauvaise offre ou une offre non-alignée avec les intérêts de vos destinataires pourrait entraîner un fort taux de désabonnement.

Pour cela, pensez à segmenter vos prospects issus de votre CRM en en plusieurs groupes de listes de diffusion partageant les mêmes caractéristiques (utilisez vos Personas). Vous pourrez ainsi offrir un message ciblé sur les problématiques de vos destinataires et attirer efficacement leur attention.

livre-blanc-inbound-marketing

De nombreux facteurs contribuent à la performance de votre campagne emailing. Dénicher un objet d’email à la fois pertinent et centré vers vos cibles sera aussi déterminant que la segmentation que vous réaliserez et la proposition de valeur que vous transmettrez, au bon moment, à votre liste de diffusion. Le ciblage, l’ergonomie et la personnalisation seront également des éléments à positionner au coeur de votre réflexion.

En adoptant ces bonnes pratiques ainsi qu’en vous appuyant sur les outils marketing adéquats, vous parviendrez à piloter efficacement vos campagnes mailling et booster votre taux de transformation.


L'antisèche

  • Définissez l'objectif de votre campagne mailing et offrez une offre à forte valeur ajoutée pour vos destinataires que vous mettrez en avant dès l'objet de l'email
  • Pensez ergonomie, responsive design
  • Segmentez votre liste de diffusion grâce à des outils CRM et logiciel de marketing automation pour envoyer des contenus personnalisés en lien avec les besoins spécifiques de vos prospects
  • Appuyez vous sur le suivi de KPIs pertinents (taux d'ouverture, taux de clics,  taux de conversion etc) et tirer profit des résultats pour vos prochaines campagnes

Rejoignez la discussion